Le recyclage du papier

Les F.C.R.

Les papiers sont traités selon la demande des papetiers. Au niveau professionnel, plusieurs sortes sont distinguées :
- les ordinaires (ex : les journaux magazines)
- les moyennes (ex : le papier couleur)
- les supérieures (le papier blanc)
- les kraft

Les vieux papiers et cartons récupérés sont appelés : Fibres Cellulosiques de Récupération (F.C.R)

Le tri

Les papiers sont triés et débarrassés des éléments pouvant nuire au recyclage
  • Le désencrage se fait par flottaison.
  • La feuille est formée sur la machine à papier, la bande est ensuite séchée et enroulée en bobines avant d’être livrée aux entreprises de façonnage.

Les cartons provenant des emballages alimentaires sont composés de trois couches (carton, polyéthylène, aluminium). Ils sont recyclés après séparation des trois composants.
Ils peuvent également être déchiquetés, chauffés et compactés pour fabriquer des plaques d’aggloméré thermoformables, résistantes à l’eau et peu combustibles.

Des économies

Le recyclage du papier permet d’économiser beaucoup de bois, donc de moins recourir à l’abattage des arbres. Ainsi, pour produire 90 000 tonnes de pâte à papier, il faut 100 000 tonnes de papier de récupération, ce qui permet de sauver 420 000 tonnes de bois. Par ailleurs, environ 40% de la production mondiale de papiers et de cartons provient du recyclage. Les papiers et cartons peuvent être recyclés plusieurs fois, et rentrer ainsi dans la composition de produits de qualité.

Chaque feuille de papier recyclé fait économiser 1 litre d’eau et 2,5 Wh d’électricité en plus de 15 g de bois.



Marchés publics | Contacts | Plan du site | Mentions légales |